• Reportages


Eté 2008 : Samuel et Alain : week-end route dans les pyrénées...


"CHARENTE VTT à l'attaque des Pyrénées"


Histoire de prouver que les VTTistes Charentais ne sont pas des manchots sur le vélo, Alain R. et moi-même (Samuel) sommes partis grimper quelques cols Pyrénéens.

Arrivés le dimanche 17 août sur place, les jambes nous démangent déjà et pour entrer en matière, ce sera le col de Peyresourde en partant d' Arreau (855m de dénivelé) puis le col d'Aspin (779m de dénivelé).

Le lendemain matin, c'est au son des cloches des vaches et du lever de soleil que nous sommes réveillés, eh oui, nous avons dormi au col d'Aspin, quelle vue magnifique! Prêts pour une seconde journée, ce sera le mythique Tourmalet et ses 17 km de montée. C'est long, c'est dur, mais nombreux seront ceux à avoir le plaisir de lire les inscriptions au dos de nos maillots! Le passage de la Mongie reste exceptionnel. Dénivelé 1268m en 1h32mn.

Ne connaissant pas particulièrement la montagne, j'avais demandé à Alain de ne pas faire un programme irréalisable et j'avais estimé que trois cols pour un début seraient déjà très satisfaisants. Oui mais voilà, Alain et moi-même prenons beaucoup de plaisir et les jambes sont en forme. Alors en guise de cerise sur le gâteau, nous décidons de gravir Hautacam, 13 km, ses pentes à 10% et surtout ses mémorables coups de cul à 16%. Petite montée avec le camping-car pour reconnaître la montée et là, c'est vrai, ça fait un peu peur, "putain, c'est raide".

Nous dormirons là aussi sur les hauteurs d'Hautacam entourés de nos amis vaches, moutons, chevaux et ânes. Au réveil dans les nuages, le temps n'incite pas à pédaler, fraîcheur et humidité nous accompagnent après deux jours ensoleillés. Les deux ou trois vélos croisés lors de notre descente nous décident à rester pour marquer de notre "empreinte" les routes de ce col. Ça monte de suite et le panneau affiche rapidement 10%, le pire c'est que parfois la route descend un peu avant de regrimper encore plus raide. Un vrai régal, on prend vraiment notre pied et sommes surpris d'avoir toujours les jambes. 1040 m de dénivelé en 1h15mn.

Voilà, le contrat est pleinement rempli. Nous quittons la montagne sous la pluie mais nous sommes déjà en train de préparer notre future excursion, des idées plein la tête, le Soulor, Cauterets, Luz-Ardiden, ah oui c'est sûr, il faudra qu'on revienne, c'est trop bien !!!

Alain : froid et bon pour les jambes !

photo


Alain et une admiratrice.

photo


Col du tourmalet.

photo


Vue col du Tourmalet.

photo



logo 2